Enfant de la coopération, Marc Valette est un vigneron languedocien pur jus, entier et sans concession. Bousculant les convenances, il a opté pour la cave particulière ; ses rouges sombres et puissants, ont d’emblée interpellé confrères et consommateurs. Les élevages très longs (trois ans pour la cuvée Maghani) accompagnent une matière  » brute « , comme on parle d’art brut. Avec le temps, les vins peuvent cependant acquérir un réel velouté de tanins. Si le vieillissement est leur allié, les derniers vins présentés nous semblent plus précoces et expressifs dans leur jeunesse, en un mot plus civilisés que par le passé, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Le Une et Mille Nuits se boit sur cinq ans, alors que le Maghani s’ouvre sur six ou huit ans, demeurant le Saint Chinian de terroir argilo-calcaire le plus puissant et le plus sincère de sa génération (de vieux millésimes sont toujours à la vente). Un domaine qui n’a jamais été aussi en forme qu’aujourd’hui.

La Revue du Vin de France 2016 noté 1 * étoile  » producteur de vins de haute qualité « 

Marc Valette construit des vins à son image. Ils sont de carrure large et ils expriment tous une puissance évidente. Il travaille en agriculture biologique et se limite à de très petits rendements. Marc est un enfant du pays, tandis que Sophie était alsacienne. Ils se sont unis et ont révolutionné le pays en quittant la coopérative en 1992, tout en faisant prendre conscience du fait que, pour faire du bon vin, il fallait… de bons raisins. Avec des méthodes qui ont fait dresser les cheveux de leurs voisins, essais en biodynamie, vendanges en vert et « drôles de vinifs », ils se sont imposés avec leurs vins de raisins, frais, fruités, « ultra-nature » et savoureux.

Guide Gault & Millau

Le Domaine Canet Valette se situe sur la commune de Cessenon sur Orb aux portes du Parc Naturel du Haut Languedoc. Une vraie histoire languedocienne … Un petit-fils (Marc Valette) qui reprend les vignes familiales sous la houlette ferme mais attentive de son grand-père. La religion du travail, les vieilles valeurs, mais, comme ceux de tous les copains du village, les raisins finissent à la coopérative. Puis, en 1992, c’est la révolution culturelle : Marc Valette crée son domaine. Il fera lui-même son vin, libre, à son image. Commence alors une aventure forte pleine de sueur, de joies et de larmes, une histoire d’amour entre un terroir et un homme. Le vignoble est conduit en Agriculture Biologique certifié Ecocert depuis 1999. C’est le coeur de l’histoire, la vérité est évidemment au fond du verre… Mais si toutes les bouteilles de Marc Valette ont un point commun, au delà de leur caractère, de leur concentration aromatique, c’est peut-être cette finesse, immédiate, primesautière dans Antonyme ou Ivresses, évidente au vieillissement avec Une et Mille Nuits et Maghani, une finesse née du terroir et de la façon de le travailler par Marc Valette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *