A Aumelas, hameau et vignobles parsèment la garrigue. Autour d’un château du XII ème siècle, parmi les chênes verts, de petites parcelles cachées dans les combes et une cave en pierre du Gard composent le domaine de Philippe Peytavi (17 ha).

Guide Hachette

Situé à près de 300 mètres d’altitude, ce domaine capte une fraîcheur bienvenue en millésime chaud. Dans la gamme, nous recommandons Huis Clos pour son onctuosité et sa profondeur avec une préférence pour le blanc.

Guide Bettane & Desseauve 2015 noté 1 * étoile  » production sérieuse « 

Au coeur de la garrigue des Grés de Montpellier, serti dans un écrin d’essences méditerranéennes, sur la partie la plus fraîche de l’appellation, le Clos de l’Amandaie se déroule tel un tapis de verdure au pied d’un paysage minéral, formé par les ruines millénaires du château d’Aumelas. Le contraste de la terre rouge caillouteuse chargée d’oxyde de fer et le bleu du ciel méditerranéen, figure un cadeau de la nature.

Depuis six générations, la famille Peytavy se relaie sur les coteaux du Clos de l’Amandaie sur la belle commune d’Aumelas à 25 km au Nord-Ouest de Montpellier. Chaque génération apporte sa touche de modernisation et signe l’influence de son temps tout en se nourrissant des conseils des anciens. Ainsi, en 1968, Yolande et Jacques succèdent à Gisèle et Louis à la tête du domaine. Ils développent le vignoble et optent comme beaucoup à cette époque pour une vinification en cave coopérative jusqu’en 2002, où leur fils, Philippe et Stéphanie son épouse reprennent le flambeau. C’est grâce à la rencontre de Philippe passionné par son métier, qui a contracté le virus de la vinification avec son grand père, et Stéphanie venue de son île Maurice natale pour terminer son cursus universitaire que nait cette belle aventure du Clos de l’Amandaie. Aujourd’hui l’exploitation se déploie sur 20 hectares dont la plupart des parcelles sont en coteaux.

Immédiatement, au Clos de l’Amandaie, on adopte de nouvelles méthodes, la culture raisonnée, la diminution des rendements grâce à une taille sévère et à un ébourgeonnage sélectif, fumure organique, travail du sol et absence d’insecticide. Tout cela pour sublimer les vieilles parcelles du domaine, facteurs essentiels pour créer de belles cuvées des plus singuliers, à l’appellation Grès de Montpellier. Après 8 millésimes vinifiés dans une ancienne cave du village et l’essor du domaine, depuis 2010 Stéphanie et Philippe vinifient dans leur nouvelle cave en pierre du Gard à l’architecture en parfaite harmonie avec le terroir grâce aux matériaux naturels.

Il plane un air de chine dans la Vallée d’Aumelas. Ainsi l’ont voulu Stéphanie et Philippe Peytavy. Comme une évidence, le graphisme de Shan Shan s’est imposé pour les étiquettes du Clos de l’Amandaie, sobre et majestueux, un amandier calligraphié symbolise le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *